La Présidentielle 2017 passée au crible des fédérations et organisations professionnelles

Du 3 au 11 avril dernier, l'OFOP a interrogé les 100 principales fédérations et organisations professionnelles sur leur perception sur la campagne Présidentielle, leur niveau d'engagement et les actions qu'elles entendaient engager à la suite de cette séquence.

34 d'entre elles ont répondu. L'OFOP vous présente aujourd'hui la synthèse de cette étude.

Les organisations professionnelles mobilisées

L’élection Présidentielle reste un moment crucial de mobilisation pour les corps intermédiaires

85% des organisations et fédérations professionnelles interrogées ont engagé une ou plusieurs actions d’influence dans le cadre de la Présidentielle 2017 ;

 Des résultats variables

Des actions qui ont globalement porté leur fruit même si 26% des organisations sondées n’ont pas eu de réponses à leurs sollicitations ;

Plus de 60% des répondants estiment que leurs enjeux ont été abordés durant la campagne ils sont tout de même 40% à estimer que cela n’est pas le cas ;

A la question de savoir si les problématiques de leur secteur ont bien été abordées par l'un ou plusieurs des candidats durant la campagne, 62 % répondent positivement, 38% jugeant que cela n’a pas été le cas.  Un niveau que l'OFOP juge assez élevé et qui plaide pour une professionnalisation de ces actions.

 Les législatives mobilisent également

Les organisations et fédérations professionnelles ont pris acte du renforcement des pouvoirs confiés au Parlement et de l’importance des parlementaires dans les territoires.

De fait, 94% des fédérations et organisations professionnelles ayant répondu à l’enquête souhaitent poursuivre leur mobilisation dans le cadre des élections législatives, 55% d’entre elles le feront dans le cadre de la campagne alors que 39% attendront l’installation de la nouvelle assemblée ;

 Une Présidentielle décevante

Quant à l'appréciation du niveau de la campagne, avec une note de 3,5 sur 10 la Présidentielle 2017 est loin d'atteindre la moyenne aux yeux des représentants des organisations et fédérations professionnelles.