Le BAR-France, la CSTA et IATA en appellent à Emmanuel Macron, Ministre de l’Economie, de l'Industrie et du Numérique et demandent à être associés au processus de privatisation des aéroports de Nice et de Lyon

L'Etat, aujourd'hui actionnaire majoritaire des Aéroports de Nice et de Lyon, a décidé de céder sa participation majoritaire soit 60% du capital. De nombreuses concertations organisées par le Ministère de l’Economie ont eu lieu sans y associer formellement les compagnies aériennes. L’appel d’offres ne tient absolument pas compte des contraintes et des besoins des compagnies desservant les aéroports. 

C’est pourquoi le BAR-France, la CSTA, membre de la FNAM, et IATA souhaitent que les compagnies aériennes soient associées au processus de privatisation et puissent donner leur avis. 

L'intégratlité du communiqué de presse est à retrouver ici