Réforme du Travail : L'UDES regrette une volonté de réforme amoindrie par des dispositions assez éloignées du quotidien des TPE/PME

Si l’UDES salue la volonté de réforme du gouvernement, elle estime que les ajustements présentés par le Premier ministre ce jour ne répondent qu’en partie aux préoccupations des employeurs de l’économie sociale et solidaire.

L’UDES reconnait la nécessité de dynamiser le dialogue social dans l’entreprise. Malgré le discours du Premier ministre favorable à une branche forte, la relégation de la branche professionnelle au second plan, telle qu’opérée par l’avant-projet de loi, fragilisera de nombreuses TPE/PME.

 

Pour retrouver le communiqué dans son intégralité, rendez-vous ici